ACCÈS EXTRANET

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

Acteurs économiques et institutionnels d'outre-mer

Les acteurs locaux de la préservation des récifs coralliens

Un patrimoine naturel à préserver, source d'activités économiques

Les récifs coralliens et leurs écosystèmes associés (mangroves, herbiers) apportent de nombreux services aux acteurs économiques et institutionnels locaux. Un certain nombre d'activités économiques dépendent le la bonne santé des récifs coralliens comme notamment :

• La pêche
• L'aquaculture, la perliculture
• Les activités touristiques (promenades en bateaux, plongée sous-marine, visite des mangroves…)
• L'extraction de sable

Au niveau mondial, la valeur des services rendus par les récifs coralliens a été évaluée à 30 milliards de dollars. Pour la Martinique, elle s'élève à  246 millions d'euros et pour la Nouvelle - Calédonie elle est estimée entre 200 à 300 millions d'euros.

Pourtant, l'équilibre fragile de ces milieux est en danger. On estime que 19% des récifs coralliens ont déjà disparu et que 35% des récifs sont menacés à l'horizon 2030 (GCRMN). Et dans un scénario dramatique, si rien n'est fait pour changer la donne, c'est la totalité des récifs qui pourraient disparaitre d'ici 2050.

Afin d'assurer la pérennité des activités économiques liées aux récifs ainsi que le bien être des populations locales,  il est essentiel de préserver les récifs coralliens, les mangroves et les herbiers. Le succès de cet objectif ambitieux et vital dépend du soutien de tous les acteurs impliqués.

Pistes pour l'action

Les acteurs économiques et institutionnels d'Outre-mer sont des acteurs clef pour la mise en œuvre et la valorisation de bonnes pratiques en faveur de la préservation des récifs coralliens :

Aménagement : éviter les activités d'aménagement comme le dragage ou le terrassement à proximité des récifs coralliens, des mangroves et des herbiers qui sont des écosystèmes fragiles. Y compris pour la construction de bâtiments touristiques, veiller à respecter et préserver les milieux naturels.

Gérer les loisirs nautiques : installer des bouées d'amarrage, éviter la sur fréquentation des sites de plongée.

S'approvisionner en ressources durables : s'assurer que les produits mis en ventes (poissons, souvenirs..), notamment auprès des touristes, proviennent de fournisseurs écologiquement et socialement responsables.

Impliquer la population locale : connecter les activités économiques liées au tourisme ainsi que leurs bénéfices à la vie des habitants d'outre-mer (emploi, soutien aux activités locales…)

Créer des partenariats : les entreprises peuvent bénéficier du savoir faire et des compétences d'associations locales en matière de protection des milieux naturels ou encore d'éducation à l'environnement et au développement durable.

Sensibilisation : devenir ambassadeur des récifs coralliens en diffusant des outils de sensibilisation sur les récifs à ses membres, équipes, clients, prestataires...

Inspiré de « reef at risk revisited » : télécharger le rapport  "Récifs coralliens en péril" (étude complète en français ou en anglais + résumé pour décideurs. "executive summary" -en anglais).