ACCÈS EXTRANET

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

INITIATIVE FRANCAISE
POUR LES RECIFS CORALLIENS

La Réunion

SITUATION

La Réunion - JP Quod

La Réunion est un département d’outre-mer (DOM) et une région d’outre-mer (ROM).
Île de l’Océan indien située dans l’archipel des Mascareignes, elle se situe à environ 700 km de Madagascar et 200 km de l’Île Maurice.

Le récif corallien se situe à l’ouest de l’île où il forme une ceinture discontinue d’une longueur totale de 25km et une surface récifo-lagonaire de moins de 20 km². C’est un récif jeune. Il n’y a pas de mangroves et les herbiers de phanérogames sont rares.

En savoir plus : Fiche de La Réunion sur le Ministère de l’Outre-mer

Ecosystèmes et biodiversité

LES ÉCOSYSTÈMES

la réunion - F. Mazéas

Les récifs sont considérés comme des écosystèmes juvéniles, d’une faible extension vers le large mais également au-dessus du socle rocheux, qui se partagent entre :
• récifs frangeants qui s’étendent directement le long de la côte ;
• plate-formes récifales : platier étroit directement accolé à la côte ;
• récifs embryonnaires : début de colonisation du substrat volcanique par les coraux.

Dans la zone sud-est, les roches basaltiques peuvent présenter des recouvrements coralliens supérieurs à certains récifs de la côte ouest. Les formations coralliennes à la Réunion peuvent être divisées en 4 unités géographiques ... Lire la suite

LA BIODIVERSITÉ

La réunion - passe de l'Hermitage F. Mazeas

L’océan indien appartient à la province biogéographique de l’indo-Pacifique, la plus riche. Le centre de diversité maximum se situe dans la région indonésienne et cette diversité diminue de part et d’autre de ce centre d’une part vers le Pacifique est, d’autre part vers l’océan indien occidental, où les transferts se font depuis la partie est de l’océan via le courant sud équatorial. ... Lire la suite

GESTION

Les réseaux de surveillance

Dès 1995 se sont mis en place dans les 3 océans des programmes de surveillance de l’état de santé des récofs coralliens afin de fournir une information pertinente sur leur évolution face aux multiples pressions d’ordre anthropiques ou naturelles. Le suivi des récifs de la Réunion est déjà ancien. Le GCRMN expert a démarré dans les années 1995-1998. Longtemps porté par l’ARVAM, il est aujourd’hui géré par Réserve Naturelle de la Réunion. Il compte à ce jour 14 stations.... Lire la suite

Les aires marines protégées

Les récifs coralliens de la Réunion sont protégés par des réglementations locales depuis 1976. Le Parc marin de la Réunion, association dédiée à la gestion des récifs est créée en 1997. A sa suite, la Réserve Naturelle Marine est créée en 2007. ... Lire la suite

État de santé

ÉTAT DE SANTÉ

Le récif corallien de la Réunion subi depuis de nombreuses années de fortes pressions anthropiques en raison de son étroitesse et de sa situation géographique. ... Lire la suite

Cartographie

Fiche d'identité

Localisation : Océan Indien
Superficie terrestre : 2 512 km²
Récifs et lagons : 16 km²
Mangroves : 0 km²
Herbiers : surface très faible
Superficie ZEE : 322 600 km²
Statut : DOM et ROM
Densité de population (estimation INSEE 2011) : 333 hab./km² (837 617 hab.)

Le comité local Ifrecor

Après avoir fonctionné quelques années au début de l’IFRECOR, le comité local de la Réunion, qui comptait alors 42 membres, ne s’est plus réuni depuis 2006. Pour le renouveler, l’idée était de l’adosser au comité consultatif de la réserve marine, qui couvre la gestion de l’ensemble des récifs de l’île ; aujourd’hui La Réunion préfère se donner le temps de la réflexion, sachant que de nouveaux textes juridiques vont intervenir : loi-cadre sur la biodiversité, projet de bassins maritimes, etc…